A LA RESSCCOOOOOUU………SSSE !!!

Occuper la place du Commerce entre 15 et 18h un samedi après-midi….à trois ! C’est pourtant ce que nous avons tenté de faire le 11 mars avec le secours durant un petit bout de minutes de l’ami Paul qui – malgré d’autres obligations – était passé faire un coucou fraternel.

Bon, on ne va pas vous mentir, on en sort lessivés, rincés mais… contents et surtout remplis d’une certitude. Il s’agit là d’une des cibles les plus pertinentes stratégiquement pour les semaines à venir, décisives.

Vu quelques défections de dernière minute (pas grave, on est des potes, mais ne recommencez pas sinon c’est l ‘échafaud !), on a donc fait avec nos petits bras et de notre mieux. Venu sans son (déjà) mythique vélo, Victor s’est posé au pied du passage Pommeraye et, son sourire contagieux aux lèvres, a tracté, tracté. Tous les quarts d’heure, il rappliquait, sur la place du Commerce, mains vides, en disant, grands gestes à l’appui : « Ravitaillement, Ravitaillement ! » et repartait en courant, tout en lâchant « Ca marche super ».

Nous sur la place du Commerce, on voyait passer (sans rire!!) des milliers de personnes, en famille ou seuls, et… à deux, bah on faisait comme on pouvait.

Le truc, mais vous l’avez tous experimenté, c’est que si on discute chacun avec une personne (et c’est arrivé plusieurs fois) bah on en laisse passer des dizaines sans pouvoir tendre un tract ou les aborder. Rageant.

Donc, pas besoin d’être un aigle (comme dirait JLM) pour comprendre qu’on était vraiment, mais alors vraiment pas assez nombreux.

D’où le titre de cet article.

Car, mis à part samedi 18 où nous serons tous ou presque à Paris, je pense que nous devons nous mobiliser tous groupes de l’agglo confondus pour être présents massivement les samedis sur ce créneau horaire à Commerce et, bien répartis sur cette large enceinte, nous aurons vraiment de belles surprises et bien des conversations avec des passants souvent très ouverts.

Bien entendu, on comprend que vous êtes toutes et tous très engagés sur d’autres actions de tous types sur d’autres sites, mais cet appel du 12 mars nous semble vraiment important car nous pouvons brasser large et varié sur ce lieu et ce temps majeur des nantais.

Pour conclure, à part trois macronistes à ballons bleu blanc rouge postés rue Crébillon (ah, ah !…leur quartier), nous étions, seuls, seuls, seuls, à promouvoir notre programme et notre candidat et un Monsieur a même abordé Hélène en lui disant : « Je ne voterai pas pour vous, ce ne sont pas mes idées mais je voulais vous féliciter de militer. Bravo ! »…..

Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *