Cidre, crêpes et hologramme

              « Bang ! » fait le gaz qui se libère en dévoilant une petite fumée blanchâtre.
              Le bouchon à la main, il est temps de verser le cidre dans les gobelets éparpillés sur la table. Les dernières crêpes font des sauts périlleux au-dessus de la poêle. Et les insoumises et insoumis entament des discussions, autour de leurs activités militantes. Tout le monde ne se connaît pas encore. Nous serons sept à participer à cette écoute collective, un peu particulière.

              « Roulement de tambour » c’est parti, la camera balaie une salle parisienne pleine de militantes et de militants.
              Les commentaires vont de bon train, sur la mobilisation. On est content d’entendre l’enthousiasme des francilien(ne)s, on partage l’ambiance. Apparaît ensuite une petite vidéo, tout le monde y va de sa petite anecdote. « T-as vu le discours sur l’abolition de l’esclavage ? Très émouvant, c’était puissant ». Pendant nos bavardages, Alexis et Céleste égrainent les dernières secondes avant le début du duplex.

              « Arpège de guitare » les têtes raides déroulent le tapis en direction Lyon.
Et là, la salle est bondée, ça gueule résistance, énorme ambiance, et les chiffres tombent 6000 + 12000 personnes. Une certaine fierté se dégage dans le salon, pour les militants nantais. L’orateur entre dans la salle, tout le monde fixe l’écran. « C’est vraiment une réussite ! Il y a du monde partout ». Maintenant, l’orateur est sous une arche futuriste.

              « Clac! » Claquement de doigt sonore de Jean-Luc « Et maintenant ! À Paris ! »
              « Houa ! » Atmosphère film de science-fiction et ovation dans les salles pour la prouesse technique. L’hologramme apparaît à Paris. « P…., ça assure grave ! », « C’est vraiment génial », « trop fort… »… Un mélange de joie, d’orgueil et d’exaltation qui expriment toute l’ambition de nos engagements et de notre projet, « l’avenir en commun ».

              JLM :« C’est une extraordinaire démonstration de force que vous êtes en train de faire ! … »
              Et le discours s’est poursuivi. Pour le voir, il suffit de cliquer ici.
Nous étions 7, comme des dizaines de milliers d’internautes à visionner, ce moment particulier derrière un écran. Mais ce moment, nous l’avons quand même vécu intensément.

              Fin de meeting. Heureux d’avoir participé à cet événement, nous avons eux les derniers échanges de circonstances, avant de repartir. Et cette dernière phrase avant de se quitter : « c’est quand même mieux lorsqu’on regarde à plusieurs »

Un Commentaire

  1. Des crêpes, du cidre, des valeurs et un objectif communs qui nous réchauffent le coeur et nous donnent envie de nous battre jusqu’au bout ! je plains tous ceux qui ne connaissent pas ces plaisirs simples et ces moments de ferveur….! il est encore temps de nous rejoindre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *