Ciné-Débat insoumis au Concorde

Rappel de L’initiative :

Ciné-débat de la France insoumise Loire-Atlantique

      Salle pleine ce vendredi 14 février, au cinéma Le Concorde, à Nantes, pour une initiative d’éducation populaire sur les questions environnementales. Le «Ciné-débat» proposé par les insoumis(es) de Loire-Atlantique a remporté un beau succès et chaque film a eût droit à sa salve d’applaudissement.

      Au programme deux documentaires, « Un avenir ? À quel prix » de David Martin sur les questions énergétiques et le modèle de société qui en découle et « Autrement (avec les légumes) » d’Anne Closset sur les initiatives prises autour des nouveaux modes de production alimentaire en circuit court.

      Le débat s’est engagé autour des questions énergétiques et sur les choix politiques que nous devons prendre pour réduire la consommation d’énergie. Catherine Legal, candidate de la France Insoumise dans la 7éme circonscription, rappelle que c’est une priorité dans le débat sur l’environnement. Elle ajoute que dans « L’avenir en commun » la transition énergétique est au cœur de notre projet avec la planification écologique.

      En deuxième partie le débat aurait pu être titré « La révolution citoyenne dans les assiettes ». Bertrand Tesson, l’initiateur de cette soirée, explique avoir choisi le film d’Anne Closset pour mettre en valeur les initiatives qui inventent de nouveaux modes d’échanges et qui construisent d’autres schémas économiques. Un sujet traité dans le premier livret thématique que la France insoumise a produit « pour une agriculture écologique et paysanne »

      Il a été noté le côté positif des AMAP qui shunte la grande distribution en la prenant de vitesse jusqu’à envisager dans le documentaire de faire du rapport paysan/consom’acteur un Label qui dépasse tout autre forme de label. Une adhérente d’un GASE nantais (Groupement d’Achat Service Épicerie) est intervenue dans le débat. Elle nous a expliqué que les gens cherchent ces nouvelles formes d’échanges. Actuellement, il y a 3 G.A.S.E. dans la région nantaise et ils sont tous complets.

      Ainsi en est allé le débat. La campagne de la France insoumise bat son plein dans tout le département, le fond et la forme sont bien liés. Nous voulons une campagne qui convainc et qui éduque. La forme « Ciné-débat » est une des façons de le faire et déjà les insoumises et insoumis d’Acenis nous invitent à une soirées-citoyens organisé au Cinéma Eden où sera projeté « J’ai (très) mal au travail » le mardi 21 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *