La France Insoumise défend l’avenir de STX

Samedi 11 Février, nous étions avec Philippe Juraver, porte parole de Jean-Luc Mélenchon, à St Nazaire pour faire le point sur la Navale. Nous avons pu rencontrer des syndicalistes de STX et échanger sur la question brûlante du rachat des Chantiers par Fincantieri.

Si Fincantieri détient 70% du capital, c’est la porte ouverte à une délocalisation ou à devenir simple sous-traitant. L’Etat français a un rôle à jouer pour sauver ce fleuron industriel.

Les syndicalistes que nous avons rencontrés s’inquiètent aujourd’hui des nouveaux contrats de chantiers (CDIC) qui sont proposés aux salariés pour soi-disant sauver le travail local. C’est scandaleux car cela a juste pour effet  d’opposer les travailleurs entre eux.

Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités en restant l’actionnaire prioritaire de STX.

Pour éviter la guerre entre salariés, nous proposons les mesures de notre programme, l’Avenir en commun: sortir de l’emploi précaire en proposant le même statut social pour tous les salariés.Tous les patrons doivent donc payer les mêmes cotisations sociales.

Les insoumis et insoumises de Loire-Atlantique restent donc vigilants-es . Nous serons présent-es pour être aux côtés de tous ceux et celles qui refusent la casse de notre industrie au seul bénéfice des grands groupes financiers.

Une seule solution: combattre les traités européens tels qu’ils sont en mettant en place notre programme: l’Avenir en commun!

 

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *