L’écho du Tram, un tract φ à la main.

    Debout, en poste à la station René Cassin, il est 6 h 30 du matin. Le jour n’a pas encore décidé de relayer la nuit que déjà, les premières vagues de passagers affluent sur les quais, avalées les unes derrières les autres par des trams en cadence, gonflées par de plus en plus de voyageurs, au fur et à mesure que l’aurore s’avance.

Il fait bien frais en ce jour de décembre, mais que de plaisirs dans nos rencontres et nos discussions.Et c’est ce bon moment de militantisme que nous allons partager avec vous. L’écho du Tram, à Nantes Nord, lorsque vous avez un tract de la France Insoumise à la main.

« Vous avez vu Fillon, c’est la cata s’il passe !…», une autre « Faut pas que Fillon il passe. Ah ! Je n’ai pas de regret, le premier truc que j’ai fait en arrivant à Nantes, c’est ma carte d’électrice … Mélenchon, il n’y a plus que lui … », encore un autre « … c’est bien vous avez raison, faut qu’on aille tous voter si non, Fillon il va nous faire crever au travail…».

Et la matinée c’est écoulé au rythme, de cet élève de terminal qui revient sur ses pas pour discuter et pour prendre le tract qu’il vient de refuser, à l’ouvrier du chantier d’à côté qui vient expliquer qu’il n’en peut plus à 62 ans. Jusqu’à ce malheureux du matin, la voiture en panne, que l’on est venu aider, et qui en repassant vers nous, vient prendre le tract que l’on distribue pour nous dire qu’il votera pour la France Insoumise. « C’est évidant, je suis à la Cégéte, et puis avec Fillon, il va falloir qu’on se mobilise… »

Ça donne envie d’y aller, non ? Mais, c’est pas fini. Il y a aussi l’étonnement des voisins de nous voir les tracts à la main, pour leur parler de politique à la porte de l’école maternelle (oui, on a fait l’école après le tram 😉 ). De cette connaissance qui vient nous dire fièrement, qu’on a raison, qu’il a toujours voté à gauche et qu’il était ouvrier, avant la retraite. « Et puis lui c’est un mec bien ! …» le doigt pointé sur l’image de notre candidat.

Brigitte, Michaël et moi, nous étions très contents de notre matinée. Et nous avons le projet de refaire cette expérience sur d’autres stations.

Ah ! Oui ! Le côté obscur de la matinée. Un vieux con qui prophétisait une grande guerre ethnique et qui vociférait que la haine c’est mieux que le partage, la fraternité et l’espoir etc…etc…Il a été se perdre dans l’obscurité des premières minutes. Et surtout, il a été le seul sur toutes celles et tous ceux que nous avons rencontré.

Ah ! Pire que ça ! On n’a pas vendu de programme. Faut dire qu’on n’a pas vraiment le temps, lorsqu’on part au boulot… On fera mieux samedi. 🙂

Enregistrer

4 Commentaires

  1. Très émouvant Siegfried ! Je crois réellement qu’on touche le coeur des gens, les médias n’en n’ont pas fini avec les surprises, et celle-ci sera de taille ! j’y crois de plus en plus !
    Merci à vous trois de vous être levés si tôt pour aller convaincre ces travailleurs du petit matin…

  2. insoumission à Bouvron,a Fay de Bretagne,a Notre Dame,a Heric,au Temple.
    Nous sommes des millions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *