Libres, indépendant-es et insoumis-es

Chers amis de la France Insoumise de la Loire Atlantique,

Pourrions-nous envisager aujourd’hui ne pas utiliser tous les moyens
numériques à portée de notre main pour diffuser nos argumentaires et
rassembler autour de nos thèses?
La réponse est clairement non!
Nous devons cependant impérativement comprendre que s’il nous faut
mener la lutte avec les mêmes moyens que ceux que nous combattons, il
n’est pas judicieux de le faire exclusivement avec leurs armes,
surtout quand ce sont eux qui nous les laissent si gracieusement à
disposition.

La majorité d’entre nous utilise dans sa vie courante numérique,
souvent par habitude et comportement grégaire, les « services gratuits »
fournis par facebook, youtube, gmail, hotmail, skype… sans se
demander ce que nous prennent en contrepartie ces « gentils »
fournisseurs?
Ils exploitent toutes nos traces, ouvrent nos mails, s’introduisent
dans notre vie privée et finissent par nous connaître souvent mieux
que nous ne nous connaissons nous-mêmes. Puis ils font un trafic
mondial de fichiers de données personnelles qu’ils revendent pour des
sommes astronomiques à des sociétés pour qui nous sommes des cibles
commerciales.
Vous êtes-vous demandés d’où provenait la richesse de ces sociétés du
net qui sont cotées des dizaines de milliards de dollars, et qui plus
est, sont si souvent pointées du doigt en tant qu’évadés et fraudeurs
fiscaux?

Dois-je ajouter que ces sociétés (Facebook, Google dont dépendent gmail
et youtube, Microsoft…)  laissent l’accès total de leurs serveurs à
la NSA dans le cadre des lois du patriot act?(cf déclarations de
Edward Snowden)

J’ai personnellement un peu mal à mon éthique quand je vois que nous
mettons la plupart de nos moyens de diffusion dans les mains de ces
sociétés sans moralité, opposées à toutes nos valeurs.

Nous venons donc d’ouvrir parallèlement au compte Facebook de la
France Insoumise 44 un autre réseau social sur Framasphere, qui nous
montre que des alternatives libératrices, respectueuses et engagées
existent face à ce monde numérique capitaliste qui nous a enfermés dans
sa logique de surveillance à grande échelle.
Si nous voulons faire vivre cette initiative, et donc les suivantes
que nous réfléchissons à mettre en place, j’encourage chacun de vous
à se renseigner un peu sur l’éthique du réseau framasphere et de
framasoft
en général, puis à nous y rejoindre le plus nombreux possible,
encourageant également vos réseaux à le faire, et faire ainsi boule de
neige.

Parce que nous le valons bien…

Fraternellement,
Denis Reboul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *