Quelques étapes des insoumis-es de Nantes Erdre et Loire…

La caravane des insoumis-es de la cinquième circonscription a recommencé sa tournée vendredi au marché de Nord sur Erdre. L’atmosphère était fraîche de bon matin, comme une ambiance de « tous pourris ». Heureusement nous ne venions pas tracter pour F. Fillon. Après que nous ayons montré nos couleurs, l’accueil fut plus chaleureux. Le comportement immoral de l’appareil politique était le sujet le plus commenté, du « pain bénit » pour promouvoir la 6eme République !
 Nous avons croisé de nombreux convaincu.e.s dont l’adhésion est assurée.
Certain.e.s regrettent une division à gauche mais admettent que le PS avec B Hamon n’est plus crédible et qu’un vote utile est pour Jean Luc Mélenchon.
Quelques-uns sont en colère contre les médias et la gauche, on les comprend, la colère est une étape du deuil…
Peu ont un regard méchant, refusent le tract en avouant leur intention de vote haineux. On les repère de loin, c’est les plus retissant au dialogue…
En regagnant la voiture, chargé-es de notre matériel, une jeune femme nous interpelle. Elle souhaite rejoindre un groupe d’appui. Elle n’a jamais « fait de politique » mais après avoir entendu JL et son hologramme, elle veut participer à la campagne.
Nous avons donc maintenant au moins trois insoumis-es à Nord sur Erdre qui vont créer un nouveau Groupe d’Appui.
Ces quelques belles rencontres, les trois programmes vendus et deux nouvelles adhésions valaient bien notre étape dans le froid hivernal du Nord de la circonscription.

Samedi notre présence avec Katell, candidate pour les législatives, a été remarquée au marché de Saint Joseph de Porterie. Notre installation vidéo a attiré l’œil et l’oreille…
Certain.e.s se disent, déjà, « saturé.e.s » par la politique. Heureusement d’autres profitent de notre présence pour enfin exprimer leur avis et des discussions constructives se déroulent dans le calme. Pour défendre notre point de vue, lors de désaccord, nous nous appuyons sur les fiches thématiques rapidement accessibles sur le présentoir. Nous réussissons a convaincre (ou pas) sur le nucléaire, la 6eme République, le partage du travail…
De nouveaux contacts, beaucoup de soutiens, ça fait du bien.

Nous terminons notre journée à l’hypermarché de la Beaujoire où, en fin d’après midi, les gens prennent le temps de s’informer sur le programme de la France insoumise. A la louche, ¼ refuse le tract, ¼ est convaincu, reste ½ encore indécis que nos actions diverses aideront à faire un choix…

Lundi, on remet ça…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *