Nantes : Accueil des mineurs étrangers. Appel à votre mobilisation

OCCUPATION DE L’ANCIENNE ECOLE DES BEAUX-ARTS (NANTES)

DES INSOUMIS S’Y SONT RENDUS

Pour compléter l’appel à la mobilisation partagé depuis hier sur les réseaux sociaux, deux camarades (Nantes Nord & Ancenis) se sont rendus ce matin à l’ancienne école des Beaux-arts à Nantes.

Pour rappel, hier, aux alentours de 17h, une centaine de militants ont investi les lieux (vacants) pour dénoncer le défaut de prise en charge des mineurs étrangers.

Toute une organisation se met progressivement en place depuis quelques heures. Aujourd’hui, les militants demandent un soutien, principalement, matériel.

Et si nous, la FI, nous nous organisions ?

** NANTES

Il vous ait proposé de contacter Michaël Pousse (06.77.08.48.44)  qui se propose de récolter l’ensemble de vos dons (quartier Bout des Landes).

**ANCENIS

Il vous ait proposé de contacter Nicolas Jego (07.85.29.39.99).

**PRES DE CHEZ VOUS

N’hésitez pas à  créer, vous aussi,  des points de collectes près de chez vous !

Par ailleurs, si quelqu’un dispose d’une camionnette ou d’un utilitaire, n’hésitez pas à nous tenir informés.

Vous pouvez aussi vous y rendre : 6 place dulcie september (Parking Decré-Bouffay)

Voilà dont ils ont besoin : 

Matelas, couvertures, mobilier, papiers toilettes, vêtements, bougies, bouilloire, matos de cuisine (couverts, bac pour laver, planche à découper), des conserves, du riz, des pâtes, épices, huile. 

Plus d’informations : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-l-ex-ecole-des-beaux-arts-requisitionnee-pour-les-migrants-5387474

1 thought on “Nantes : Accueil des mineurs étrangers. Appel à votre mobilisation”

  1. Communiqué de ensemble ! Nous condamnons la décision de la Ville de Nantes de faire évacuer en urgence les locaux de l’ex-école des Beaux-Arts occupés depuis hier par les associations de soutien aux migrants mineurs isolés afin de les mettre à l’abri.
    La maire de Nantes indique dans un communiqué qu’elle mettra dès demain 10 locaux à disposition des services de l’Etat 10 locaux pour cet hébergement. Pourquoi ne l’a-t-elle pas indiquée aux associations solidaires évitant ainsi l’ouverture de ce squat et une démonstration de force policière totalement inappropriée et inutile ?
    Depuis des semaines, à Nantes, des dizaines de migrants et de familles sont à la rue et cherchent un lieu pour pouvoir dormir au chaud et en sécurité. C’est l’honneur des associations de les y aider et la honte pour la Préfecture, le Département et la Ville qui ne répondent pas à leurs obligations.
    150 CRS ont été mobilisés pour évacuer l’ex-école des Beaux-Arts, entrainant une dépense de milliers d’euros qui auraient été tant utiles pour répondre aux besoins de ces enfants à la rue. Lamentable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *